Dispositions spéciales concernant le concours d’architecture

Art. 15

La bourse de la fondation réservée à l’architecture est destinée à encourager un jeune architecte dont les différentes épreuves auxquelles il sera soumis révéleront qu’il possède les connaissances techniques et la sensibilité artistique lui permettant de répondre d’une façon créatrice aux préoccupations et aux besoins de son temps, et à lui permettre de perfectionner sa formation d’architecte par des séjours de stages et de recherches à l’étranger.

Art. 16

La Commission des fondations de bourses d’études du Brabant constituera, pour le concours d’architecture, un jury spécial composé de cinq membres dont quatre au moins pratiqueront l’architecture. La Commission sera représentée auprès du jury par un délégué n’ayant pas voix délibérative. L’un des membres du jury, désigné par la Commission, assumera la présidence de celui-ci. Il sera assisté dans sa tâche par un secrétaire que les jurés choisiront parmi eux au début de leurs travaux. Celui-ci est chargé, pour les différentes épreuves du concours, de la rédaction d’un rapport qui relatera les travaux du jury et les conclusions auxquelles il aura abouti. Le jury a autorité pour trancher les difficultés survenant lors des deux épreuves du concours. Au besoin, il prendra l’avis de la Commission chargée de l’organisation du concours.

Art. 17

Le concours d’architecture comprend deux épreuves : la première, qui est éliminatoire, consiste à présenter au jury du concours les projets d’œuvres architecturales, librement choisies par chaque concurrent, ou des œuvres déjà réalisées, et dont celui-ci déclarera sur l’honneur être lui-même l’auteur. Chaque envoi comprendra dix planches au maximum ainsi qu’une notice explicative facultative de deux pages au plus et , pour le cas de présentation de constructions déjà réalisées, des photographies au nombre minimum de quatre et maximum de huit, ainsi que des plans, coupes, façades, etc., de ces constructions. Chaque envoi fera l’objet d’une appréciation chiffrée du jury qui, après délibération, et d’une manière souveraine, dressera la liste des concurrents admis à l’épreuve définitive.

Art. 18

L’épreuve définitive consiste à traiter en loge, durant cinq jours consécutifs au maximum, un thème ou un sujet choisi par le jury et unique pour tous les concurrents. Ceux-ci pourront être appelés par le jury à défendre leurs projets et leurs conceptions.

Art. 19

Les demandes de participation au concours, introduites conformément aux prescriptions de l’article 6 du présent règlement, devront préciser le sujet du projet que les concurrents décident de soumettre au jury lors de l’épreuve éliminatoire du concours. Si certains candidats se proposent de soumettre au jury une œuvre déjà réalisée, la notice et les photographies dont il est question à l’article 17 seront jointes au formulaire d’inscription du concours. Dans tous les cas, il est recommandé aux candidats de joindre à leur demande de participation un dossier comprenant des documents se rapportant à des projets ou travaux dont ils sont les auteurs et qui ont été conçus ou réalisés à d’autres occasions que le présent concours.

Art. 20

Les concurrents ayant réussi l’épreuve éliminatoire en seront informés sans retard. La date et le lieu où ils auront à se soumettre à l’épreuve définitive leur seront communiqués en temps opportun. Les candidats admis à l’épreuve en loge n’y entreront qu’après avoir pris l’engagement de n’entrer en contact, avant la fin de l’épreuve, avec personne de l’extérieur. A l'issue de la mise en loge, les concurrents auront à présenter leur travail devant le jury. Lorsque qu’une sélection définitive pourra être faite, le président du jury posera aux jurés la question de savoir si, parmi les candidats, figurent des architectes répondant aux exigences du fondateur reproduites à l’article 1er. Si la réponse est négative, elle sera mentionnée dans le rapport du jury et les travaux de celui-ci prendront fin immédiatement. Si la réponse, au contraire, est affirmative, il en sera également fait mention dans le rapport et le jury dressera un classement motivé des candidats suivant l’ordre de leurs mérites respectifs.

Art. 21

Les rapports du jury seront signés par tous ses membres et adressés sans retard à la Commission des fondations de bourses d’études du Brabant. Les jurés ne pourront communiquer à des tiers le résultat de leurs délibérations. Le jury prend ses décisions à la majorité simple des voix. Le cas échéant, la voix de son président est prépondérante. Pour délibérer valablement, il faut que trois membres du jury au moins soient présents lors de ses travaux.

Remarque

Règlement modifié par la décision de la Commission des fondations de bourses d’études du Brabant du 8 novembre 2011