Gilles-Lambert Godecharle

Demo Thumb

Napoléon Godecharle, que C. Rolin-Jaequemyns, ministre de l’Intérieur, dans un « Rapport au Roi » du 13 novembre 1878, qualifie de « bienfaiteur de notre école nationale », a évidemment été déterminé dans sa décision généreuse ainsi que dans l’obligation qu’il fait aux futurs lauréats du Concours Godecharle de parfaire à l’étranger leur éducation artistique, par l’étonnante carrière de son père, l’éveil presque miraculeux de la vocation de celui-ci, les difficultés rencontrées par lui pour y répondre, mais aussi par l’acharnement qu’il a heureusement mis à voyager.

Gilles-Lambert Godecharle, né en 1750, appartenait à une famille de compositeurs de musique, de chanteurs, d’instrumentistes. En s’amusant à pétrir de l’argile, il s’aperçoit un jour qu’il a créé une figure expressive, comme le raconte Félix Stappaerts dans la « Biographie nationale » (tome VII, page 834). Il se prend à travailler plus consciemment et se présente à l’atelier de Laurent Delvaux, qui l’encourage et l’associe bientôt à ses créations. Cette faveur surexcite l’apprenti, qui rêve d’une glorieuse destinée, mais comprend qu’il ne peut pas y prétendre sans avoir étudié plusieurs chefs-d’œuvre de la statuaire. Pauvre, il ne désespère cependant pas et amasse quelques économies. Tout va pourtant aller plus vite qu’il ne l’espérait : il parvient à intéresser à son ambition le prince Charles de Lorraine, gouverneur des Pays-Bas autrichiens, et grâce à sa protection, peut séjourner confortablement à Paris, puis à Rome. Enthousiasmé par les monuments antiques et par la splendeur des œuvres de la Renaissance, il reconnaît ses insuffisances, entreprend un nouvel apprentissage, remporte un prix de sculpture qui le rend célèbre. Le roi Frédéric II l’appelle à Potsdam dont il orne le parc de nombreuses statues. Après avoir visité Londres, il rentre au pays, devient professeur, puis directeur de l’Académie de Bruxelles et sculpte, notamment le fronton et la série des « Mois » du Château royal de Laeken ainsi que le fronton du Palais de la Nation à Bruxelles, avec le thème « La justice récompensant la Vertu ».

Gilles-Lambert Godecharle, dont le nom d’une rue d’Ixelles rappelle le souvenir, mourut à Bruxelles le 24 février 1835.