Napoléon Godecharle

Demo Thumb

Napoléon Godecharle, fondateur des bourses communément appelées par le public « Prix Godecharle », naquit à Bruxelles le 18 avril 1803. Il y mena une vie modeste, entouré d’œuvres d’art, jouissant de l’amitié de ses amis : des artistes, des avocats, de hauts magistrats.

Exerçant longtemps dans sa ville natale la profession d’avoué, peu dépensier, habile à faire fructifier ses revenus, Godecharle accumula peu à peu une fortune considérable qu’en souvenir de son père, et spécialement des difficultés rencontrées par lui pour répondre à l’éveil de la vocation artistique, il décida de consacrer à de jeunes artistes belges particulièrement méritants. Il voulait que, par l’octroi de bourses, ces jeunes artistes soient en mesure de « perfectionner leur éducation artistique » en voyageant et en séjournant à l’étranger, dans des milieux propices à l’éclosion et au développement de leur personnalité artistique. Il aspirait à ce que, grâce à la fondation qui porte son nom, les artistes qui en seraient proclamés lauréats puissent, par leurs œuvres, contribuer à la renommée artistique de la Belgique.

Napoléon Godecharle, homme modeste et généreux mourut le 17 avril 1875, chez lui à Bruxelles, au numéro 14 de la Place des Martyrs, place où se dresse la statue qui rappelle les quatre journées de la Révolution belge. Il fut inhumé à Molenbeek-St-Jean, selon sa volonté, « près de ses parents », Gilles-Lambert Godecharle et Jeanne-Catherine Offuys, « sans bruit ni lettres d’avis ».

La Commission a, en 1971, commémoré le centenaire du testament de Napoléon Godecharle et, en 1981, le centenaire du concours Godecharle par deux publications consacrées à la Fondation et à ceux qui en furent proclamés lauréats.